Le suivi dentaire des chevaux, une nécessité ?

Les dents des équidés ont évolué pendant des millions d'années pour s'adapter aux divers types de végétations. Depuis la domestication des chevaux nous avons changé leur façon de manger. La bouche est la première partie de l'appareil digestif. C'est dans la bouche que la nourriture est préparée pour son voyage digestif. Le cheval est un herbivore ; ce n'est pas un ruminant, il ne peut pas mastiquer une seconde fois sa nourriture. Il est essentiel qu'elle soit broyée correctement dès le premier passage pour que le cheval puisse assimiler toutes les vitamines nécessaires à son entretien quotidien.

Les dents des équidés sont appelées hypsodonte c'est-à-dire qu'elles permettent de compenser l'usure de la table dentaire. En effet le cheval dans la nature mange environ 18 heures par jour de la nourriture pauvre en énergie mais riche en minéraux et fibres qui contient du silicate agressif. (Alors que les humains et canins par exemple ont des dents brachydonte (qui ne pousse qu'une fois); la mastication se fait de haut en bas. Pour compenser l'usure de la table dentaire, les dents poussent environ de 2 à 3 mm par an.)

Le mouvement masticatoire du cheval est circulaire, permettant de broyer sa nourriture. La table dentaire maxillaire (du haut) étant plus large que celle de la mandibulaire (du bas), un défaut d'usure de la table dentaire va apparaître, des crêtes d'email appelé surdents vont se former. Les dents n'étant pas dans un alignement parfait, l'usure est inégale: il se forme des surdents sur l'extérieur de l'arcade maxillaire (coté joue) et l'intérieur de l'arcade mandibulaire (coté langue).

Tous les chevaux ont des surdents plus ou moins importantes suivant qu'il soit au pré ou au box. C'est le problème le plus commun mais on peut trouver d'autres pathologies plus importantes.

Il est important d'effectuer un suivi régulier de vos équidés.

Les signes extérieurs de problèmes dentaires

Voici quelques signes laissant supposer des problèmes dentaires. Ces signes révèlent des douleurs importantes. Le but de la dentisterie équine est de faire de la prévention en priorité, en non de la guérison systématique.

L'équidé ne montrant pas de signe extérieur de douleur, le propriétaire ne sait pas que son cheval peut avoir des problèmes dentaires. L'examen de la bouche, peut permettre de diagnostiquer des pathologies importantes. Il faut rester vigilant, pour cela il est nécessaire de l'examiner tout les 6 mois à 1 an suivant l'âge et l'activité du cheval. Un plan de traitement adapté à chaque équidé est alors établi. La plupart des problèmes dentaires peuvent être résolus facilement s'ils sont traités à temps, la durée de vie des dents va être prolongée, l'équidé vivra plus confortablement tout au long de sa vie. Nous faisons une visite annuelle chez le dentiste, pourquoi ne pas le faire pour les équidés.

Mieux vaut prévenir que guérir !!




Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
TVA 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander

Traduction